Saturday, November 26th 2011
Read 2137 times

Outils pour l'analyse de la mise en scène





Outils pour l'analyse de la mise en scène
LE LIEU :

Le théâtre peut se jouer dans différents espaces comme par exemple les amphithéâtres grecs et romains, ou dans des jeux de paume au XVIIe siècle. La pensée du bâtiment architectural dévoué spécifiquement au spectacle théâtral n’est apparue en France qu’au XVIIIe siècle (seconde moitié).

Lorsque l’on étudie la mise en scène ancienne et moderne, il est donc important d’observer la manière dont s’organisent et s’articulent la scène et la salle (plan, largeur et longueur, forme…)


LE PLATEAU OU SCENE (APPELE AUSSI THEATRE A L’AGE CLASSIQUE) :


- l’avant-scène ou proscenium (c’est là que se tenait d’ordinaire les acteurs aux XVIIe et XVIIIe siècles)
- la scène : d’ordinaire rectangulaire ; elle pouvait être aussi ronde comme le Globe Theater du temps de Shakespeare ou dans l’Antiquité
- le petit théâtre : au XVIIe siècle, c’est une petite scène située dans le fond du plateau qui était surélevée.
- la rampe : c’était la rangée de bougies qui était située sur le bord de la scène.
La scène était surélevée aux XVIIe et XVIIIe siècles, par rapport au parterre (c’est-à-dire l’orchestre de nos jours).


TERMES TECHNIQUES :

Tiré en partie de: http://perso.numericable.fr/~fborzeix/fred.borzeix/spec/technic/info3glo/s_theatr.htm

- la salle (où siègent les spectateurs) : elle comporte généralement un parterre ou orchestre, des loges sur les côtés, des galeries. On parle aussi de loges grillées lorsque l’on fait allusion aux loges qui existaient sur les côtés latéraux de la scène aux XVIIe et XVIIIe siècles. D’autres termes sont apparus à l’époque moderne comme le paradis/ le pigeonnier (les loges les plus hautes au théâtre), les balcons (loges face à la scène) et la baignoire.
- les coulisses : espace qui sert de transition entre la scène et les loges des acteurs, invisible du public
- le lever du rideau : rideau qui se lève lorsque la représentation commence
- les rideaux d’avant-scène : rideaux qui étaient utilisés pour cacher une partie du décor ou une ouverture
- le côté cour : côté droit de la scène (point de vue du spectateur)
- le côté jardin : côté gauche de la scène (point de vue du spectateur)
- les cintres : espace au-dessus de la scène qui sert à actionner les machines devant descendre à la verticale – par extension : support sur lequel est suspendu le décor.
- les machinistes : personnes chargées de faire fonctionner les machines
- le souffleur : la personne qui se tient dans la fosse ou sur les côtés du théâtre afin d’aider l’acteur qui aurait un trou de mémoire
- le filage : répétition ininterrompue de la pièce, du début jusqu’à la fin.
- la répétition : séances durant lesquelles les acteurs travaillent leur rôle avec leurs répliques
- la fosse : emplacement où est situé l’orchestre (les musiciens)
- la générale : répétition intégrale de la pièce avant la première représentation
- le manteau d’Arlequin : cadre décoratif qui entoure la scène
- le périacte : prisme de forme triangulaire qui pivote sur un axe vertical. Ses trois faces tournent selon les actes et représentent une décoration différente.
- la plantation : schéma qui prévoit l’emplacement des meubles et accessoires, le décor
- remonter la scène : aller vers le fond de la scène
- descendre la scène : aller vers la rampe

Sabine Chaouche




News

Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription