Thursday, March 13th 2014
Read 1011 times

Colloque: Théâtre et charlatans dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles) Un art de la mise en scène ?




Colloque international et interdisciplinaire
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
EA 174 Formes et idées de la Renaissance aux Lumières
EA 3959 Institut de Recherche en Études Théâtrales (IRET)
EA 3979 Les cultures de l’Europe méditerranéenne occidentale (LECEMO)
IDEX Métiers et professions dans l’Europe des XVe-XVIIIe siècles (EPSCP Sorbonne Paris Cité)


GiGiovanni Domenico Tiepolo, Le Charlatan, 1756 (wikicommons)
GiGiovanni Domenico Tiepolo, Le Charlatan, 1756 (wikicommons)
Paris, les 23-24-25 avril 2014

« Tout le monde est charlatan. Les écoles, les académies, les compagnies les plus graves ressemblent à l’apothicaire Arnoud ». Lorsque Voltaire fait cette remarque, en 1768, cela fait un siècle que le mot charlatan a revêtu les sens figurés de « trompeur », « imposteur », tout en conservant son sens initial qui renvoie à une pratique non académique de la médecine. Dans les dictionnaires du XVIIe siècle, deux traits sémantiques précisent la compréhension médicale du terme et contribuent à en délimiter son extension figurée : le jeu scénique et la parole artificieuse. Cette double caractérisation rattache le charlatan ― faux médecin ou imposteur ― au monde du théâtre et à la performance du comédien. Notre colloque souhaite analyser, suivant une approche pluridisciplinaire, la figure historique du charlatan et ses diverses représentations dans la littérature européenne, dans la production théâtrale, dans les discours de savoir et les arts visuels, du XVIe siècle à la Révolution.

Les liens entre pratique médicale empirique et arts du spectacle se resserrent de façon équivoque dans l’Italie du Cinquecento, avec la naissance et le développement d’un théâtre moderne marqué par la professionnalisation des comédiens et la mercantilisation du spectacle. Les rapports d’émulation et de rivalité entre comédiens dell’arte et saltimbanques, les échanges et la concurrence entre ces deux domaines d’activité marquent les différentes aires culturelles européennes où s’exporte le théâtre professionnel italien et où s’adapte le nouveau modèle socio-économique qu’il promeut.

Réunissant hispanistes, italianistes, anglicistes, comparatistes et francisants, spécialistes du théâtre, historiens et musicologues, historiens de l’art, de la médecine et du droit, ce colloque entend cerner la réalité ambivalente du charlatan, les conditions d’exercice de ce métier en marge des institutions, les rapports étroits qu’il noue entre médecine empirique et théâtralité, la façon, enfin, dont la notion mouvante qu’il recouvre innerve les arts de la scène et nourrit la littérature dramatique de l’Europe moderne.

Comité scientifique :
Patrick DANDREY (Université Paris 4 – Sorbonne)
Gilles DECLERCQ (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, EA 3959/IRET)
Marie-Madeleine FRAGONARD (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, EA 174)
Constance JORI (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, EA 3979 LECEMO/CIRRI)
Martial POIRSON (Université Stendhal – Grenoble 3 & CNRS, UMR 5611 LIRE)
Martine de ROUGEMONT (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, IET)
Françoise RUBELLIN (Université de Nantes, EA 4276 L’AMO/CETHEFI)
Herbert SCHNEIDER (Universität des Saarlandes, Saarbrücken)
Hélène TROPÉ (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, EA 3979 LECEMO/CRES)

Comité d’organisation :

Beya DHRAÏEF (Paris 3, EA 174/Lettres 18 & ENS de Tunis)
Éric NÉGREL (Paris 3, EA 174/Lettres 18 & CNRS, UMR 5611 LIRE)
Jennifer RUIMI (Paris 3, EA 174/Lettres 18)
Contact : colloque.charlatans@gmail.com

Mercredi 23 avril – Sorbonne Nouvelle, Centre Censier, 13 rue Santeuil, salle Las Vergnas (3e ét.)

9h
Accueil des participants

9h15
Allocutions de bienvenue :
M. Carle Bonafous-Murat, vice-président de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Mme Corinne Lucas-Fiorato, directrice de l’EA 3979 LECEMO
M. Gilles Declercq, directeur de l’EA 3959 IRET
M Jean-Paul Sermain, directeur de l’EA 174 Formes et idées de la Renaissance aux Lumières

9h30
Introduction du colloque
Beya Dhraïef (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 & ENS de Tunis)
et Jennifer Ruimi (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)


Les charlatans au miroir de l’histoire

10h
M. A. Katritzky (The Open University, Milton Keynes)
Early Modern Charlatan Representations, and their Origins on the Medieval Religious Stage

10h40
Pierre Baron (Université Paris 5 – Descartes)
Le spectacle de rue et les mises en scène des empiriques : techniques et retombées commerciales

11h20
Pause

11h35
Justin Rivest (Johns Hopkins University, Baltimore)
La légitimité des charlatans : les privilèges royaux, les marques de fabrique et les certificats d’approbation pour « le vrai Orviétan »

12h15
Nicole Masson
Les charlatans du XVIIIe siècle : entre science et magie

13h
Pause déjeuner


La médecine empirique et les arts de la scène : réalités et représentations

15h
Jelle Koopmans (Universiteit van Amsterdam)
L’acteur-charlatan et le charlatan-acteur : marges de la théâtralité au XVIe siècle

15h40
Patrick Dandrey (Université Paris 4 – Sorbonne)
Charlatanerie médicale dans le théâtre de Molière

16h20
Christelle Bahier-Porte (Université Jean-Monnet – Saint-Étienne)
La charlatanerie médicale au Théâtre de la Foire

17h
Pause

17h20
Jean-Luc Laffont (Université de Perpignan – Via Domitia)
Empirisme et spectacles itinérants dans la France méridionale, XVIIe-XVIIIe siècles

18h
Barbara Stentz (Université Paul Valéry – Montpellier 3)
L’évolution de la figure du médecin charlatan dans l’art aux XVIIe et XVIIIe siècles

19h
Cocktail



Jeudi 24 avril – Cité internationale universitaire, Maison de l’Italie, 7 A, boulevard Jourdan

9h
Allocution de bienvenue par M. Roberto Giacone, directeur de la Maison de l’Italie

Les charlatans démasqués ou l’histoire mise en scène

9h15
Sophie Vasset (Université Paris 7 – Diderot)
The infallible Mountebank : les multiples représentations du Dr Woodward sur la scène anglaise (1717-1719)

9h55
Constance Jori (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
Buonafede Vitali/Carlo Goldoni : reflets croisés de la médecine et de la charlatanerie

10h35
Sophie Rothe (Université François-Rabelais, Tours)
Giacomo Casanova, comédien de l’ombre au siècle des Lumières : l’art de la mise en scène d’un charlatan moderne

11h15
Pause

11h30
Étienne Leterrier (Université Paris 4 – Sorbonne)
Cagliostro démasqué sur la scène de la comédie : une crise de la représentation comique à la fin du XVIIIe siècle ?

12h10
Claire Trévien (Voltaire Foundation, University of Oxford)
L’art de la supercherie : la science et les charlatans dans les estampes révolutionnaires

12h50
Pause déjeuner

Métathéâtre et charlatans : poétique et création dramatique

14h30
Blandine Díez García (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Juan el ventero dans El Pasajero de Suárez de Figueroa : du faux héros fanfaron à la charlatanerie littéraire

15h10
Isabel Ibáñez (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
De la charlatanerie à l'enredo ou comment apprendre les règles de l'art : El Amor médico de Tirso de Molina

15h50
Noémie Courtès (CPGE, Lycée Paul-Éluard, St-Denis)
L’illusion (comique) des charlatans au XVIIe siècle

16h30
Pause

16h45
Bertrand Porot (Université de Reims – Champagne-Ardenne)
Parodie et comique musical dans L’Amour charlatan de Dancourt et Gillier (1710)

17h25
Flora Mele (CELLF 17e-18e, Université Paris 4 – Sorbonne)
La figure du charlatan dans le théâtre de Favart



Vendredi 25 avril – Cité internationale universitaire, Maison de l’Italie, 7 A, boulevard Jourdan

Les mille visages de l’imposture : théâtre et critique sociale

9h
Martine de Rougemont (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
Le paradoxe du charlatan chez Louis Sébastien Mercier

9h40
Goulven Oiry (Université de Savoie)
Charlatanerie, manipulations et fanfaronnades dans la comédie française des années 1550-1650 : mise en abyme des pouvoirs du théâtre ou mise en scène de la théâtralité sociale ?

10h20
Sabine Chaouche (Oxford Brookes University)
Mises en scène du boniment et du marchandage dans les comédies de Regnard

11h
Pause

11h15
Éric Négrel (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 & CNRS, UMR 5611 LIRE)
L’homme d’épée charlatan : travestis et charivaris sur la scène de l’Ancien Théâtre-Italien

11h55
Karine Bénac-Giroux (Université des Antilles et de la Guyane)
Le charlatan par amour chez Louis de Boissy : du médecin à l’abuseur

12h35
Pause déjeuner

Charlatans et marginalité : critiques, controverses, paradoxes

14h30
Ariane Bayle (Université Jean-Moulin – Lyon 3)
Discours savants sur la théâtralité du charlatan dans la deuxième moitié du XVIe siècle : de la condamnation à l’admiration

15h10
Cécile Berger (Université Toulouse 2 – Le Mirail)
La figure ambigüe des ceretani et du personnage de Nottola dans l’édition de 1620 de Lo Schiavetto de Giovan Battista Andreini : charlatan des princes ou prince des charlatans ?

15h50
Pause

16h05
Jean-François Lattarico (Université Jean-Moulin – Lyon 3)
Théâtre et charlatans au XVIIe siècle. Ottonelli et le point de vue jésuite

16h50
Agnès Curel (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
Vers une histoire théâtrale du charlatanisme ? L’histoire et la généalogie des charlatans et de leurs boniments vues par le XIXe siècle

17h30
Conclusion du colloque –


Éric NEGREL
UMR 5611 LIRE, CNRS-ISH, Lyon
http://lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?rubrique164
http://univ-paris3.academia.edu/EricNEGREL

Sabine Chaouche



News

Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription