Friday, April 24th 2015
Read 3027 times

Méthodologie de la dissertation : exemples d'introduction




Textes: Rousseau, Les Confessions (rencontre avec Mme de Warrens) ; Stendhal, Le Rouge et le noir (rencontre avec Mme de Rênal) ; Flaubert, L'Education sentimentale (rencontre avec Mme Arnould)


Sujet: Rencontre amoureuse et éblouissement.

Déterminez si les introductions suivantes sont bonnes ou non (correction ci-après) :

1. Le texte de Rousseau est une forme d’éblouissement parce que l’homme voit une femme. Il a été écrit il y a longtemps. Je vais montrer dans mon introduction qu’il tombe amoureux et qu’il écrit une lettre à Madame de Warens.

2. Stendhal a écrit un roman vers 1820 qui s’intitule Le Rouge et le Noir et qui parle de Julien et Mme de Rênal. En quoi la rencontre amoureuse est-elle une forme d’éblouissement ? Je vais vous expliquer d’abord que Julien est vu par Mme de Rênal, puis qu’elle le voit et ensuite qu’ils ont un coup de foudre.

3. En quoi la rencontre amoureuse est-elle une forme d’éblouissement ? Dans les textes étudiés on voit qu’il y a toujours deux personnes qui se rencontrent et qui tombent amoureuses l’une de l’autre. Elles sont tellement belles que le lecteur partage les sentiments du narrateur.

4. Le thème de la rencontre amoureuse est un topos de la littérature française. Nombreux furent les auteurs qui la mirent en scène dans leurs œuvres. Rousseau dans son autobiographie, Les Confessions raconte sa première rencontre avec Mme de Warrens, Stendhal dans Le Rouge et le Noir et Flaubert dans L’Education sentimentale décrivent la manière dont deux jeunes hommes tombent amoureux d’une femme mariée.
La rencontre est généralement un moment clé du roman dans la mesure où elle détermine, voire lance l’histoire. C’est un moment fort qui fait intervenir le domaine des sentiments et de la sensation. Le héros est subjugué par une femme et a un coup de foudre. En quoi la rencontre amoureuse est-elle donc une forme d’éblouissement et comment les auteurs montrent-ils cette dernière à travers les textes ?





CORRECTION

1. Le texte de Rousseau est une forme d’éblouissement parce que l’homme voit une femme. Il a été écrit il y a longtemps. Je vais montrer dans mon introduction qu’il tombe amoureux et qu’il écrit une lettre à Madame de Warens.
Cette introduction est très mauvaise :
Elle ne mentionne pas tous les textes étudiés
Elle utilise « je » (et non la forme impersonnelle ou « nous »)
Elle n’a pas de contexte
Elle n’a pas de question
Elle décrit ce que l’on fait (je vais montrer dans mon introduction)
Elle n’annonce pas de plan
Ce qui est énoncé n’a pas de logique

2. Stendhal a écrit un roman vers 1820 qui s’intitule Le Rouge et le Noir et qui parle de Julien et Mme de Rênal. En quoi la rencontre amoureuse est-elle une forme d’éblouissement ? Je vais vous expliquer d’abord que Julien est vu par Mme de Rênal, puis qu’elle le voit et ensuite qu’ils ont un coup de foudre.

Cette introduction est aussi mauvaise.
Elle est imprécise (vers 1820). Elle ne mentionne pas tous les textes étudiés. Le contexte est mal présenté. Le thème principal n’est pas même mentionné.
Elle utilise « je » (et non la forme impersonnelle ou « nous »)
Le passage d’une idée à l’autre est trop abrupt (il faut amener les idées les unes après les autres)
Elle n’annonce pas de plan
Points positifs : il y a bien la question

3. En quoi la rencontre amoureuse est-elle une forme d’éblouissement ? Dans les textes étudiés on voit qu’il y a toujours deux personnes qui se rencontrent et qui tombent amoureuses l’une de l’autre. Elles sont tellement belles que le lecteur partage les sentiments du narrateur.

Cette introduction commence par une question. Il faut d’abord présenter le contexte et les œuvres.
La référence au lecteur est inutile.
Points positifs : le style est impersonnel, il y a bien la question

4. Le thème de la rencontre amoureuse est un topos de la littérature française. Nombreux furent les auteurs qui la mirent en scène dans leurs œuvres. Rousseau dans son autobiographie, Les Confessions raconte sa première rencontre avec Mme de Warrens, Stendhal dans Le Rouge et le Noir et Flaubert dans L’Education sentimentale décrivent la manière dont deux jeunes hommes tombent amoureux d’une femme mariée.
La rencontre est généralement un moment clé du roman dans la mesure où elle détermine, voire lance l’histoire. C’est un moment fort qui fait intervenir le domaine des sentiments et de la sensation. Le héros est subjugué par une femme et a un coup de foudre. En quoi la rencontre amoureuse est-elle donc une forme d’éblouissement et comment les auteurs montrent-ils cette dernière à travers les textes ?

C’est une bonne introduction mais il manque la troisième partie.
Nous verrons dans une première partie xxxxx ; puis nous montrerons que xxxx ; enfin nous examinerons xxx.

Sabine Chaouche




News

Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription