Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute

Niveau : difficile

Retrouvez les véritables titres des pièces de Plaute. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !



L'Amphi triomphe
La Comédie des mânes
L'Arthrite à l'annulaire
Les Baksheeshs
Les Califes
Elastina ou l'étireur de corps
La Cafèt'
Le Paramythe
"Et pis" dit Guss
Les Mémères
Le Charmant
Le Seul Dard fanfaron
La Psalmodie de Brantôme
L'Oeil perçant
Le Petit Cartable grivois
Le Pasteur
Le Corsage
Minus
Les Trois Ecumes
Le Futal


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute
Amphitryon
La Comédie des ânes
La Marmite ou l'Aululaire
Les Bacchides
Les Captifs
Casina ou les Tireurs de sort
La Cassette
Le Parasite
Epidicus
Les Ménechmes
Le Marchand
Le Soldat fanfaron
La Comédie du fantôme (Le Revenant)
Le Persan
Le Petit Carthaginois
L'Imposteur
Le Cordage
Stichus
Les Trois Ecus
Le Brutal




Sabine Chaouche
04/27/2017

European Drama and Performance Studies - list of publications

Published:
N°1 - Le Développement du "grand spectacle" en France: Politiques, gestions, innovations. 1715-1864 - 2013 - 1
N°2 - L'Eloquence du silence. Dramaturgie du non-dit sur la scène théâtrale des XVIIe et XVIIIe siècles - 2014 - 1
N°3 - Le document iconographique dans son contexte : le hors-champ des images du spectacle - 2014 - 2
N°4 - Dance and the Dutch Republic - 2015 - 1
N°5 - Consuming Female Performers (from the 1850s to the 1950s) - 2015 - 2
N°6 - Shakespeare en scène, hier et aujourd'hui - 2016 - 1
N°7 - Le Suicide au théâtre - 2016 - 2
N°8 - Danse et morale, une approche généalogique/Dance and Morality : a diachronic historical approach 2017-1
[HS 1] - Déjouer l'injouable : la scène contemporaine à l'épreuve de l'impossible 2017
N°9 - Écrire pour la scène : auteurs de théâtre (XVe-XVIIIe siècles) 2017-2
N°10 - Masculinité et théâtre. 2018-1
N°11 - Le théâtre au collège. 2018-2
N°12 - Saluts, rappels et fins de spectacle (xixe-xxie siècles) 2019-1
N°13 - The Stage and Its Creative Processes. c16-c21 2019-2 - vol. 1

Sabine Chaouche
05/21/2017

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle

Niveau moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces de Sophocle. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Tampax
Anti-gnôme
Les Trolls qui viennent
Vieux type roi
Les Spectres
File l'octet
Le Zip à colonnes
Les Piliers


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle
Ajax
Antigone
Les Trachiniennes
Oedipe roi
Electre
Philoctète
Oedipe à Colone
Les Limiers

Sabine Chaouche
04/27/2017

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane

Niveau : moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces d'Aristophane. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Les Acharnés
Les Caves alliées
Les Buées
Les Guêpières
Les Oies d'eau
Les Thermo-souris
L'Aigre Nouille



Réponses ci-desous! Answers below!

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane
Les Acharniens
Les Cavaliers
Les Nuées
Les Guêpes
Les Oiseaux
Les Thesmophories
Les Grenouilles

Sabine Chaouche
05/09/2017

Gallery
Sunday, February 26th 2012
Read 655 times

Caravage, la passion de la peinture. Par Noémie Courtès.





(c)  B. Cruveiller
(c) B. Cruveiller
Après avoir été présenté en 2011 au théâtre du Lucernaire, puis à Avignon, « Moi, Caravage » est repris depuis le début de l’année au Lucernaire. Avec raison, puisque le spectacle fait salle comble tous les soirs, et est désormais complet jusqu’au 7 mars.

Le spectacle a été tiré par l’interprète principal du spectacle, Cesare Capitani, de la biographie romancée (voire parfois tendancieuse), « La Course à l’abîme », de Dominique Fernandez (qui a d’ailleurs collaboré à l’adaptation de son texte). L’acteur (qui joue de sa ressemblance physique avec l’autoportrait présumé du peintre en Méduse) y raconte la vie tumultueuse de l’autre Michel-Ange du XVIe siècle, Michel-Angelo Merisi, dit Caravage (du nom du village familial), sous la forme d’une confession d’une heure et demie qui explique sa vie et son œuvre, sa vie par son œuvre. Le texte est ainsi tissé de détails biographiques et de descriptions rapides de ses tableaux les plus célèbres, qui complètent l’incertitude des faits avérés et donnent une continuité à cette vie romantique en diable, entre mauvais garçons et prostituées, cardinaux, papes et meilleure société italienne, de 1571 à 1610.

L’interprétation est scandée par des extraits chantés a capella par Læticia Favart qui incarne également avec discrétion les différents amants du peintre et permet d’évoquer les principales œuvres de Merisi, en des tableaux vivants tout à fait saisissants : « Jeune Garçon mordu par un lézard », « Saint Matthieu et l’ange », la seconde version (si étonnamment composée) de la « Conversion de saint Paul », le « Judith décapitant Holopherne » jaillissant de sang… et les « David et Goliath » dont Caravage réalise plusieurs versions tout au long de sa vie et qui fait l’affiche du spectacle.

C’est dans ces évocations picturales éclairant la vie du peintre que le texte est le plus intéressant et le plus fort, lorsque le jeu de Capitani et les éclairages mettent en valeur sa gestuelle sur fond noir avec la même efficacité que l’artiste renaissant jouait du clair-obscur resté comme la marque par excellence de l’art du Caravage.

Compte rendu par Noémie Courtès

Paris, théâtre du Lucernaire du 10 janvier au 7 mars 2012, et au festival d’Avignon en juillet.
Dossier pédagogique de Dijon très complet, sur le peintre et le texte du spectacle : http://theatre.ac-dijon.fr/IMG/pdf/Moi_Caravage.pdf

(c) B. Cruveiller
(c) B. Cruveiller

Sabine Chaouche





Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription