Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute

Niveau : difficile

Retrouvez les véritables titres des pièces de Plaute. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !



L'Amphi triomphe
La Comédie des mânes
L'Arthrite à l'annulaire
Les Baksheeshs
Les Califes
Elastina ou l'étireur de corps
La Cafèt'
Le Paramythe
"Et pis" dit Guss
Les Mémères
Le Charmant
Le Seul Dard fanfaron
La Psalmodie de Brantôme
L'Oeil perçant
Le Petit Cartable grivois
Le Pasteur
Le Corsage
Minus
Les Trois Ecumes
Le Futal


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute
Amphitryon
La Comédie des ânes
La Marmite ou l'Aululaire
Les Bacchides
Les Captifs
Casina ou les Tireurs de sort
La Cassette
Le Parasite
Epidicus
Les Ménechmes
Le Marchand
Le Soldat fanfaron
La Comédie du fantôme (Le Revenant)
Le Persan
Le Petit Carthaginois
L'Imposteur
Le Cordage
Stichus
Les Trois Ecus
Le Brutal




Sabine Chaouche
04/27/2017

European Drama and Performance Studies - list of publications

Published:
N°1 - Le Développement du "grand spectacle" en France: Politiques, gestions, innovations. 1715-1864 - 2013 - 1
N°2 - L'Eloquence du silence. Dramaturgie du non-dit sur la scène théâtrale des XVIIe et XVIIIe siècles - 2014 - 1
N°3 - Le document iconographique dans son contexte : le hors-champ des images du spectacle - 2014 - 2
N°4 - Dance and the Dutch Republic - 2015 - 1
N°5 - Consuming Female Performers (from the 1850s to the 1950s) - 2015 - 2
N°6 - Shakespeare en scène, hier et aujourd'hui - 2016 - 1
N°7 - Le Suicide au théâtre - 2016 - 2
N°8 - Danse et morale, une approche généalogique/Dance and Morality : a diachronic historical approach 2017-1
[HS 1] - Déjouer l'injouable : la scène contemporaine à l'épreuve de l'impossible 2017
N°9 - Écrire pour la scène : auteurs de théâtre (XVe-XVIIIe siècles) 2017-2

Sabine Chaouche
05/21/2017

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle

Niveau moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces de Sophocle. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Tampax
Anti-gnôme
Les Trolls qui viennent
Vieux type roi
Les Spectres
File l'octet
Le Zip à colonnes
Les Piliers


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle
Ajax
Antigone
Les Trachiniennes
Oedipe roi
Electre
Philoctète
Oedipe à Colone
Les Limiers

Sabine Chaouche
04/27/2017

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane

Niveau : moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces d'Aristophane. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Les Acharnés
Les Caves alliées
Les Buées
Les Guêpières
Les Oies d'eau
Les Thermo-souris
L'Aigre Nouille



Réponses ci-desous! Answers below!

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane
Les Acharniens
Les Cavaliers
Les Nuées
Les Guêpes
Les Oiseaux
Les Thesmophories
Les Grenouilles

Sabine Chaouche
05/09/2017

Gallery
Tuesday, January 25th 2011
Read 838 times

Rouge, jaune, bleu et blanc et noir : Mondrian et de Stijl au Centre Pompidou. Par Noémie Courtès.





Rouge, jaune, bleu et blanc et noir : Mondrian et de Stijl au Centre Pompidou. Par Noémie Courtès.
L’exposition présentée actuellement à Beaubourg est une exposition aussi exigeante que passionnante. Certains visiteurs renoncent d’ailleurs aux dernières salles (22 en tout) parce qu’ils venaient voir « Mondrian » et qu’ils se retrouvent à découvrir le mouvement néerlandais à l’origine de son art : « de Stijl ».

Il faut donc ménager ses forces : après les 4 premières salles consacrées à la naissance spiritualiste et théosophique de cette école, et les 12 suivantes dédiées à une monographie sur Mondrian centrée sur ses années parisiennes, il faut garder des forces pour les 6 grands espaces finaux qui complètent la vision d’ensemble du mouvement (sa diffusion et son élargissement européen) et la présentation du travail protéiforme de son chef de file : Theo Van Doesburg.

Piet Mondri(a)an
L’évolution du style de Mondrian est clairement présentée, d’une pratique du paysage naturaliste et banal au seuil de l’abstraction après 1911 et sa découverte du cubisme (avec en particulier le processus de simplification de ses arbres, d’un dessin académique aux réseaux centripètes qu’on reconnaît immédiatement et qui finissent, quel que soit le « sujet », par ressembler à des cimetières militaires américains…). L’accent est ensuite mis sur sa période parisienne et son « néoplasticisme », théorisé en 1919, avec la reconstitution de son minuscule atelier aux lignes géométriques correspondant à ses œuvres (10 visiteurs maximum). L’accrochage de ses toiles obéit à cette volonté de défier la symétrie : en losange, très haut sur le mur. On voit très bien la radicalisation du procédé, vers la monochromie d’abord, puis, lorsque Mondrian est à New York, de nouveau vers la couleur et l’angle droit.

Theo Van Doesburg
Mais outre cette présentation très complète et visuellement frappante, l’intérêt de l’exposition est dans ce qu’on voit peu en France : les deux sections sur de Stilj.

Mondrian n’était pas seul et Theo Van Doesburg apparaît même comme un rival beaucoup plus complet et fascinant que lui. Au risque, à son tour, d’éclipser les autres expérimentateurs (Bart Van der Leck, Georges Vantongerloo, Gerrit Rietvelt dont on peut voir LA chaise, etc.) du mouvement, à la recherche eux aussi d’éléments invariants et de langage universel. On regrettera ainsi que ses trois Vaches présentées ne soient pas mises en regard (la première très classique, la seconde cubiste, la dernière isolée une dizaine de salles plus loin, totalement néoplastique). Le spectateur est en particulier frappé par la richesse des couleurs qu’il utilise : les vitraux exposés sont hypnotiques, ses Contre-compositions enthousiasmantes. Quant à la dernière section, elle montre la richesse de l’héritage de de Stilj, dans l’architecture, la décoration intérieure (il faut aller voir le Café de l’Aubette à Strasbourg, œuvre de Doesburg et de Sophie Taueber, récemment restauré) et un urbanisme à la limite de la bande dessinée d’anticipation, reconstitué pour l’occasion.

Aérée, lumineuse, l’exposition est en outre enrichie par la présentation de nombreux livres et manifestes, et surtout par plusieurs séries de photographies soigneusement scénographiées, dont des portraits de Mondrian par Kertész (qu’on peut également voir au Jeu de Paume en ce moment).

On sort mesmérisé, épuisé, mais épanoui d’avoir approché d’aussi près une aventure intellectuelle et esthétique d’une telle ampleur.

Compte rendu par Noémie Courtès.


Paris, Centre Beaubourg, jusqu’au 21 mars 2011.

Dossier en ligne (français/English) :
http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Pedagogie.nsf/DossiersPedagogique

sc- N. Courtès

New comment:

We welcome comments, discussions or suggestions relating to the website, articles, events or French culture.

However, DO NOT POST:
- Any defamatory comments or insults: respect each other at all times.
- Copyright material as for instance videos, photos, articles from others.

BEFORE posting any message, be aware that:
-Topics/posts encouraging racism or xenophobia will be deleted. If you violate this rule, your account will be automatically banned without prior warning;
- Material that is sexually or otherwise obscene is not permitted on the Forum. Topics/posts containing such will be deleted.



News

Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription