Canular n°18 - 2 - Pièces de Charles-Simon Favart

Niveau moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces de Favart. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Les Deux Tunnels
La Poire de Bezons
Le Cale-bourgeois
La Chercheuse de cris
La Fête des Saints Clous
Le Prix de sa terre
L'Hippo. est par ici
Le Toc de village
Noix de cajou
Les Mamours à la noix
Cimetière assiégé
Menhir et Beurette
Les Dindes dansantes
Crouton et Rosette
Les Amours de Baston et Bas-se-tiennent
La Serre vante mes tresses
Minette à la tour
Les Trois Soutanes ou Soliman fécond
Aneth et Lupin
L'Onglet à bords doux
La Fée Prunelle ou Ce qui plaît aux cames
La Rombière de Salency
Le Bel Larsen


Réponses ci-dessous. Answers below.

1734 : Les Deux Jumelles
1735 : La Foire de Bezons
1738 : Le Bal bourgeois
1741 : La Chercheuse d'esprit
1741 : La Fête de Saint-Cloud
1742 : Le Prix de Cythère
1742 : Hippolyte et Aricie
1743 : Le Coq de village
1744 : Acajou
1747 : Les Amours grivois
1748 : Cythère assiégée
1750 : Zéphire et Fleurette
1751 : Les Indes dansantes
1753 : Raton et Rosette
1753 : Les Amours de Bastien et Bastienne
1755 : La Servante maîtresse
1755 : Ninette à la cour
1761 : Les Trois Sultanes ou Soliman Second
1762 : Annette et Lubin
1763 : L'Anglais à Bordeaux
1765 : La Fée Urgèle ou Ce qui plaît aux dames
1769 : La Rosière de Salency
1773 : La Belle Arsène

Sabine Chaouche
03/31/2017

Publication: "Creation and Economy of Stage Costumes. 16th-19th century" ed by Sabine Chaouche

Publication type: Journal
Editor: Chaouche (Sabine)
Abstract: European Drama and Performance Studies is a journal devoted to the history of performing arts. Thematic issues are published in French and/or English.
Number of pages: 375
Parution: 07-05-2023
Journal: European Drama and Performance Studies, n° 20

Ce volume fait découvrir au lecteur un atelier souvent méconnu : celui des costumes de théâtre sous l’Ancien Régime. Il met en lumière les différents métiers relatifs à la fabrication des tenues des acteurs, l’univers des marchands ainsi que les coûts liés aux commandes de textiles ou de vêtements. Cet ouvrage redonne une place centrale à l’archive, et plus particulièrement aux sources méconnues que sont les factures des tailleurs, des perruquiers ou d’autres fournisseurs tels que les drapiers, les merciers, les plumassiers, les bonnetiers etc. Il met en lumière à travers les huit articles et annexes qui le composent, un pan de l’histoire du costume de scène longtemps délaissé.


classiques-garnier.com/european-drama-and-performance-studies-2023-1-n-20-creation-and-economy-of-stage-costumes-16th19th-century-en.html

Sabine Chaouche
10/14/2023

Gallery

Gallery
Wednesday, May 22nd 2024
Read 70 times

Séminaire Les Contemporaines - 5 juin - Laurène Haslé (sur Virginie Dejazet)




Laurène HASLE

Le Théâtre de Dejazet.
Virginie Dejazet, directrice.



Laurène HASLE

Le Théâtre de Dejazet.
Virginie Dejazet, directrice.



10 h du matin (France)

Comédienne « élégante, vive et spirituelle », Virginie Dejazet débute sa carrière dès l’âge de cinq ans au Théâtre des Capucines, se fait remarquer par ses couplets et excelle, très vite, dans les rôles travestis – jusqu’à en devenir l’une des principales figures. En 1859, année de ses soixante-et-un ans, alors que certains pensent qu’elle s’approche de la fin de sa carrière, elle obtient le privilège des Folies-Nouvelles pour son fils, Eugène, et renomme cette salle de spectacles « le Théâtre Dejazet ». Cette nouvelle scène lui permet de donner une chance aux auteurs dramatiques en qui elle croit, tels que le jeune Victorien Sardou qui créa, à l’occasion de l’ouverture du Théâtre Dejazet le 27 septembre 1859, Les Premières armes de Figaro avec, en rôle principal, la directrice. Durant onze années, Virginie Dejazet joue uniquement pour cette scène – majoritairement les premiers rôles – et accompagne son fils à la direction, et ce, jusqu’au 3 juin 1870, date de sa représentation d’adieu au théâtre avec une pièce de Victorien Sardou et entourée des grands artistes du moment tels que Coquelin, la comédienne Agar ou encore Geoffroy.




Docteure en histoire des spectacles du XIXe siècle, Laurène Haslé fit une thèse sous la direction de Jean-Claude Yon (EPHE) et d’Isabelle Moindrot (Paris 8). Celle-ci s’intitule « La direction d’Adolphe Lemoine-Montigny au Théâtre du Gymnase de 1844 à 1880 » et se consacre non seulement à la direction d’Adolphe Lemoine-Montigny mais également à l’histoire de la mise en scène et à ses prémices.







Lien Zoom :

https://us06web.zoom.us/j/85694176137

Réunion : 856 9417 6137



Projet "Les Contemporaines" :

Contact : sabine.chaouche.pro@gmail.com et cat.authier@gmail.com

Sabine Chaouche



News

Share this website


Newsletter subscription