Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute

Niveau : difficile

Retrouvez les véritables titres des pièces de Plaute. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !



L'Amphi triomphe
La Comédie des mânes
L'Arthrite à l'annulaire
Les Baksheeshs
Les Califes
Elastina ou l'étireur de corps
La Cafèt'
Le Paramythe
"Et pis" dit Guss
Les Mémères
Le Charmant
Le Seul Dard fanfaron
La Psalmodie de Brantôme
L'Oeil perçant
Le Petit Cartable grivois
Le Pasteur
Le Corsage
Minus
Les Trois Ecumes
Le Futal


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute
Amphitryon
La Comédie des ânes
La Marmite ou l'Aululaire
Les Bacchides
Les Captifs
Casina ou les Tireurs de sort
La Cassette
Le Parasite
Epidicus
Les Ménechmes
Le Marchand
Le Soldat fanfaron
La Comédie du fantôme (Le Revenant)
Le Persan
Le Petit Carthaginois
L'Imposteur
Le Cordage
Stichus
Les Trois Ecus
Le Brutal




Sabine Chaouche
04/27/2017

European Drama and Performance Studies - list of publications

Published:
N°1 - Le Développement du "grand spectacle" en France: Politiques, gestions, innovations. 1715-1864 - 2013 - 1
N°2 - L'Eloquence du silence. Dramaturgie du non-dit sur la scène théâtrale des XVIIe et XVIIIe siècles - 2014 - 1
N°3 - Le document iconographique dans son contexte : le hors-champ des images du spectacle - 2014 - 2
N°4 - Dance and the Dutch Republic - 2015 - 1
N°5 - Consuming Female Performers (from the 1850s to the 1950s) - 2015 - 2
N°6 - Shakespeare en scène, hier et aujourd'hui - 2016 - 1
N°7 - Le Suicide au théâtre - 2016 - 2
N°8 - Danse et morale, une approche généalogique/Dance and Morality : a diachronic historical approach 2017-1
[HS 1] - Déjouer l'injouable : la scène contemporaine à l'épreuve de l'impossible 2017
N°9 - Écrire pour la scène : auteurs de théâtre (XVe-XVIIIe siècles) 2017-2
N°10 - Masculinité et théâtre. 2018-1
N°11 - Le théâtre au collège. 2018-2

Sabine Chaouche
05/21/2017

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle

Niveau moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces de Sophocle. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Tampax
Anti-gnôme
Les Trolls qui viennent
Vieux type roi
Les Spectres
File l'octet
Le Zip à colonnes
Les Piliers


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle
Ajax
Antigone
Les Trachiniennes
Oedipe roi
Electre
Philoctète
Oedipe à Colone
Les Limiers

Sabine Chaouche
04/27/2017

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane

Niveau : moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces d'Aristophane. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Les Acharnés
Les Caves alliées
Les Buées
Les Guêpières
Les Oies d'eau
Les Thermo-souris
L'Aigre Nouille



Réponses ci-desous! Answers below!

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane
Les Acharniens
Les Cavaliers
Les Nuées
Les Guêpes
Les Oiseaux
Les Thesmophories
Les Grenouilles

Sabine Chaouche
05/09/2017

Gallery
Wednesday, May 1st 2013
Read 198 times

Iphis et Gnagnante. Par Noémie Courtès.





(c) Raphaël Arnaud
(c) Raphaël Arnaud
Quelle chance que Iphis et Iante (comédie de 1634) soit de nouveau à l’affiche ! La déception est en proportion, hélas.

Cela commence dès le programme, qui débute par un « On croyait tout connaître du théâtre français de XVIIe siècle […] » d’une forfanterie digne de Matamore… et qui illustre l’opposition stérile et méprisante que s’obstinent à entretenir les universitaires et les praticiens. La suite, c’est-à-dire la représentation, ne dépare pas : aucune fantaisie dans cette fable tirée des Métamorphoses d’Ovide et qui n’avait comme prétention que de divertir le public de l’Hôtel de Bourgogne au temps où Céladon se déguisait en Alexis pour vivre avec Astrée et où les héroïnes de Rotrou se travestissaient en Cavalier pour poursuivre leurs amants volages par toutes les Espagne…

Aujourd’hui, il faut trouver à cet amour passionné une morale plus prétentieuse, plus « urgente », et en ces temps de polémique sur le « mariage pour tous », en faire une « dérangeante histoire ». Or le texte, s’il milite, n’affirme que la norme de l’époque : il faut qu’une fille épouse un garçon. La démonstration est donc pour le moins contreproductive…

Certes, l’intrigue peut parler du malaise adolescent face à l’amour, de ses contrariétés et de ses choix, mais la mise en scène de Jean-Pierre Vincent réduit la malice provocante du texte à un voyeurisme contemporain banal par des effets inutilement appuyés. Les comédiens peinent à remplir l’espace, le couple des héroïnes est assez mal assorti, Mérinte crie, Isis est à mi chemin entre la Cléopâtre d’Astérix et la regrettée Dalida et seul l’anachronique balayeur dit correctement les vers... Une satisfaction cependant : la « machine » finale, très sobre, est parfaitement efficace. Comme quoi, le Grand Siècle baroque n’avait pas besoin de grand-chose pour émerveiller ! Mais le public de 2013, lui, en est pour ses frais ou en reste à des gloussements provoqués par l’ennui.


Noémie Courtès

Saint-Denis, Théâtre Gérard Philippe, jusqu’au 6 mai. Réservations : 01 48 13 70 00
http://www.theatregerardphilipe.com/tgp-cdn/spectacles/iphis-et-iante
Entretien avec le metteur en scène :http://www.lestheatres.net/fr/saison-2013/31/iphis-et-iante
Numéro spécial de L’Avant-scène Théâtre (prix promotionnel jusqu’au 16 mai) : http://www.avant-scene-theatre.com/ficheProduit.php?id_piece=1555&rubID=1&piece_titre=Iphis%20et%20Iante&piece_auteur=Isaac%20de%20Benserade

Sabine Chaouche