Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute

Niveau : difficile

Retrouvez les véritables titres des pièces de Plaute. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !



L'Amphi triomphe
La Comédie des mânes
L'Arthrite à l'annulaire
Les Baksheeshs
Les Califes
Elastina ou l'étireur de corps
La Cafèt'
Le Paramythe
"Et pis" dit Guss
Les Mémères
Le Charmant
Le Seul Dard fanfaron
La Psalmodie de Brantôme
L'Oeil perçant
Le Petit Cartable grivois
Le Pasteur
Le Corsage
Minus
Les Trois Ecumes
Le Futal


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°21 - 3 - Pièces de Plaute
Amphitryon
La Comédie des ânes
La Marmite ou l'Aululaire
Les Bacchides
Les Captifs
Casina ou les Tireurs de sort
La Cassette
Le Parasite
Epidicus
Les Ménechmes
Le Marchand
Le Soldat fanfaron
La Comédie du fantôme (Le Revenant)
Le Persan
Le Petit Carthaginois
L'Imposteur
Le Cordage
Stichus
Les Trois Ecus
Le Brutal




Sabine Chaouche
04/27/2017

European Drama and Performance Studies - list of publications

Published:
N°1 - Le Développement du "grand spectacle" en France: Politiques, gestions, innovations. 1715-1864 - 2013 - 1
N°2 - L'Eloquence du silence. Dramaturgie du non-dit sur la scène théâtrale des XVIIe et XVIIIe siècles - 2014 - 1
N°3 - Le document iconographique dans son contexte : le hors-champ des images du spectacle - 2014 - 2
N°4 - Dance and the Dutch Republic - 2015 - 1
N°5 - Consuming Female Performers (from the 1850s to the 1950s) - 2015 - 2
N°6 - Shakespeare en scène, hier et aujourd'hui - 2016 - 1
N°7 - Le Suicide au théâtre - 2016 - 2
N°8 - Danse et morale, une approche généalogique/Dance and Morality : a diachronic historical approach 2017-1
[HS 1] - Déjouer l'injouable : la scène contemporaine à l'épreuve de l'impossible 2017
N°9 - Écrire pour la scène : auteurs de théâtre (XVe-XVIIIe siècles) 2017-2
N°10 - Masculinité et théâtre. 2018-1
N°11 - Le théâtre au collège. 2018-2

Sabine Chaouche
05/21/2017

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle

Niveau moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces de Sophocle. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Tampax
Anti-gnôme
Les Trolls qui viennent
Vieux type roi
Les Spectres
File l'octet
Le Zip à colonnes
Les Piliers


Réponses ci-dessous. Answers below.

Canular n°20 - 2 - Pièces de Sophocle
Ajax
Antigone
Les Trachiniennes
Oedipe roi
Electre
Philoctète
Oedipe à Colone
Les Limiers

Sabine Chaouche
04/27/2017

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane

Niveau : moyen

Retrouvez les véritables titres des pièces d'Aristophane. Attention aux pièges tendus par notre farceur de service !

Les Acharnés
Les Caves alliées
Les Buées
Les Guêpières
Les Oies d'eau
Les Thermo-souris
L'Aigre Nouille



Réponses ci-desous! Answers below!

Canular n°22 - 2 - Pièces d'Aristophane
Les Acharniens
Les Cavaliers
Les Nuées
Les Guêpes
Les Oiseaux
Les Thesmophories
Les Grenouilles

Sabine Chaouche
05/09/2017

Gallery
Monday, September 17th 2018
Read 71 times

En mon esprit la nuit. Dernier Episode. 32.




Soundtrack: Al Green, Let's stay Together; Chinese music


En mon esprit la nuit. Dernier Episode. 32.
Adrien a été surpris de me voir arriver plus tôt que prévu, encore tout engourdi par le sommeil a ouvert, grommelant un Comment ça se fait que… ?
Il m’a aidée à installer Lili sur le canapé. Elle est restée comme figée, silencieuse, regard craquelé, blême, continuant à triper dans ses arrière-cours, sanglots taris, morne elle semblait éteinte. Un cierge consumé. Je lui ai nettoyé le visage et je lui ai parlé doucement, mais aucune réaction, elle ne répondait rien, se contentant de fixer des choses qu’elle ne semblait pas même voir.
Adrien l’a observée puis m’a fait signe. On est allés dans la cuisine. Je lui ai tout raconté. Il fronçait les sourcils, bras croisés, appuyé contre l’évier matait les carreaux du sol.
– Sale état, ta copine. Limite l’overdose.
– Qu’est-ce qu’on fait ? Il faut qu’elle se repose.
– T’as vu les traces de piquouzes sur ses bras ? Ça m’étonnerait qu’elle se repose... Cure de désintox’, là, obligé.
– T’inquiète, à la première heure je préviens sa frangine…
On a étendu Lili sur le canapé, toujours aussi cadavérique, vraie poupée de son.
Du coup on s’est installés par terre. ―
Insomnie.
Je me suis relevée et je suis allée me préparer un café histoire de m’éclaircir les idées.
L’aube se levait, rosé par traînées le ciel déployait ses ailes, recouvrant la nuit de ses brumes matinales. Je revoyais la figure de Matt toute amochée, quelque part la page se tournait. Définitivement. Il s’était trouvé là au mauvais moment. Avec son sourire perfide. Si au moins il avait fait un geste envers Lili. Mais rien. Rien que du voyeurisme, une pourriture de voyeurisme. De l’avidité malsaine. Il était con. Il l’avait toujours été. Il ne changerait jamais. Au moins j’avais réglé mes comptes avec moi-même. Rupture avec le passé. Je l’avais écarté de mon ressentiment, il ne faisait plus partie de mes préoccupations, il avait pris la porte. La haine tombait, poussiéreuse n’avait plus de raison d’être. D’autres personnes étaient plus importantes qu’un revenant. Incursion dans le présent sans grand intérêt, je me suis aperçue que je n’en avais strictement plus rien à foutre. Que je ne voulais plus rien savoir de lui. De sa vie. Que maintenant il m’indifférait total.
Le café m’a réchauffée. Les rues s’animaient en bas. Les premiers rayons de lumière filtraient. Quelques oiseaux pépiaient, éveillaient le boulevard, des caisses phares encore allumés s’élançaient sur le bitume à la sortie du feu, la ville reprenait son cours normal. Un autre jour à galérer. Est-ce que j’allais être virée ? Faudrait que je trouve une bonne explication ou que je me barre définitivement, sans préavis, sans jamais revenir sur cette soirée.


J’étais en cloque.
J’allais être mère.
Mère.
Ce mot résonnait étrange en moi parce qu’un enfant il n’y a rien de plus concret au monde. Et même si Adrien était spécial, chiant et caractériel, comme moi en fait, je ne voulais plus qu’on se quitte.
Je l’aimais.
Je l’adorais.
Lili était mal en point. Je n’avais rien fait, peut-être parce que je voulais donner une chance à ma relation avec Adrien. Elle était pourtant mon amie. Elle allait avoir besoin de moi. Je ne pouvais pas la laisser. Il faudrait que je sois là pour l’aider à remonter la pente.
Je n’étais plus confinée dans ma bulle, seule, bien à l’abri, leur présence me traversait, changeait le cours mon existence, m’obligeait à m’inscrire un peu plus dans le réel. J’aimais, oui, je les aimais tous. D’une manière différente. Mais je tenais à eux trois.
Ne pas se montrer égoïste.
Ne pas les abandonner.
Quoi qu’il arrive.
Simplement, tout ce que je voulais à l’avenir, c’était ne jamais avoir à choisir entre qui que ce soit. Rester libre. Libre de vivre. Sans jamais regarder en arrière. Sans jamais plus l’avoir, en mon esprit, la nuit.

(c) S. Chaouche/TFM


Sabine Chaouche




Share this website


Headline video
Interview with Dr Jed Wentz, researcher and performer
Posted by Sabine Chaouche , on 02/05/2012 at 16:47

Gallery

Headline video
Interview de Jean-Denis Monory, acteur et metteur en scène.
Posted by Sabine Chaouche , on 03/01/2012 at 22:03

Newsletter subscription